La zaouïa Raissounia dénonce les dérives de la chaîne "Echourouk" et l'atteinte aux symboles sacrés du Royaume

Publié le 16/02/2021
MAP

Rabat - La zaouïa Raissounia a dénoncé l'atteinte aux institutions sacrées du Royaume, à leur tête l'institution d'"Imarat Al Mouminine", qui représente l'identité marocaine dans ses dimensions religieuse, historique, ethnique et culturelle, en réaction à la campagne d'hostilité systématique contre le Maroc et les scènes de moquerie stupide diffusées récemment par la chaîne algérienne "Echourouk".

Dans un communiqué, la zaouïa Raissounia déplore qu’à travers sa campagne d'hostilité venimeuse, la chaîne algérienne renonce aux liens de voisinage, d'histoire commune et de géographie unique, tout en dénonçant des actes enfantins provenant de supports médiatiques rancuniers face aux succès successifs et le développement dans tous les domaines réalisés par le Maroc sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La zaouïa condamne fortement le comportement insensé de cette chaîne qui reflète une rancune cachée d'une partie égarée de l’institution militaire algérienne, et affirme que ce média ne représente nullement le peuple algérien "frère avec qui nous partageons amour et estime et de forts sentiments de fraternité solide".

La zaouïa rappelle, en outre, les rôles pionniers des Rois du Maroc en faveur des frères en Algérie, tout particulièrement les efforts de Feu SM Mohammed V et Feu SM Hassan II, et leur soutien à la résistance algérienne depuis leur retour de l'exil en 1955 jusqu'à l'indépendance de l'Algérie.

Le communiqué rappelle les appels lancés par SM le Roi Mohammed VI et la main tendue par le Maroc à l’égard de l’Algérie en vue de réaliser la complémentarité dans la perspective de la construction du grand Maghreb et la formation d’un grand bloc politique et économique, qui représente le rêve des peuples de la région.