Le Maroc continuera à former les officiers des pays du Sahel (PM)

Publié le 16/02/2021
Xinhua


Rabat - Le Maroc continuera à apporter son soutien à la mise en place du Collège de défense du G5 Sahel à Nouakchott en Mauritanie, et à former les officiers originaires des pays du Sahel dans ses instituts de formation militaire, a affirmé le chef du gouvernement marocain, Saad Dine El Otmani, à l'ouverture lundi du 7e sommet des chefs d'Etat des pays membres du G5 Sahel, qui se tient dans la capitale tchadienne N'Djamena.

Evoquant le combat contre le terrorisme, le chef du gouvernement marocain a souligné que la victoire durable contre le terrorisme serait obtenue sur le terrain du développement humain, tandis que la lutte contre ce fléau se poursuivrait sur les fronts politique, économique, social, intellectuel et humain. "Nous ne sommes pas et nous n'avons jamais été spectateurs de ce qui se passe au Sahel", a affirmé M. Otmani, ajoutant : "Nous nous réunissons encore pour redire toute notre détermination à vaincre l'ennemi". Il a également souligné qu'au moment où le G5 réussit à étrangler le groupe terroriste dans son espace d'intervention, ces groupes armés cherchent à s'implanter dans des zones jusque-là épargnées et avancent jusqu'au Golfe de Guinée. D'après M. Otmani, la frontière entre terrorisme, séparatisme et criminalités transnationales organisées se fait encore plus ténue, les interconnexions sont lucratives, et donc grandissantes tandis que le butin se chiffre en centaines de millions de dollars.